Traitement d’une palette en bois

Voici un pas à pas sur la manière de procéder pour préparer une palette de démarrage.

Plus tard, vous aurez certainement l’envie de posséder et surtout d’utiliser une palette plus professionnelle. Cette palette n’est pas le nec plus ultra mais pour un coût modique vous en aurez beaucoup de satisfaction.

palette étape 1
Voici une palette très ordinaire. Elle est en contreplaqué. Vous trouverez ces palettes chez les marchands de matériel de beaux-arts, y compris les enseignes de grande distribution ou les sites marchands pour artistes. Son prix est très bas mais les finitions sont absentes. Les défauts sont la conséquence d’une production rapide avec un minimum d’interventions manuelles.

Je vous propose pourtant de faire cet achat et de corriger ces défauts en quelques améliorations simples et agréables à réaliser. Vous allez ainsi vous approprier votre palette.

Les défauts de la palette industrielle se corrigent aisément

Regardez les bords en 1. Ils sont vifs. En 2, le trou ovale destiné au passage du pouce est réalisé par perçage en biais. Parfois c’est un simple coup de râpe, pas toujours heureux. Cela crée des éclats dans le bois.

De l’autre côté c’est un peu mieux mais les fabricants ne se préoccupent pas vraiment de la surface que vous allez utiliser. Une palette ordinaire n’est pas réversible pour un gaucher. Ce sera toujours la même surface qui sera au dessus. En effet c’est l’angle du biseautage de l’oeil de la palette qui détermine la surface supérieure. Votre pouce doit passer dedans en direction de l’échancrure. Choisissez donc votre palette dans le rayon parmi celles qui sont acccrochées aux présentoirs pour avoir le moins de travail de rattrapage à faire.

Commencez par bien poncer avec un papier de grain fin (150) l’ovale et le biseau du trou. Essayez de rattraper les défauts. Introduisez régulièrement votre pouce et voyez si la palette pose naturellement sur votre avant-bras quand vous touchez avec le bout du pouce la surface de la palette. Si la palette vous pince la base du pouce, élargissez le trou.

Poncez bien la surface de votre palette des deux côtés. Arrondissez les bords et adoucissez les angles. Essuyez ou aspirez la sciure de ponçage.

Passez maintenant une fine couche d’huile de lin ou d’oeillette raffinée avec un chiffon doux ou un papier absorbant de cuisine. Laissez sécher 24h. Chaque opération doit être répétée sur l’autre face. Vous pouvez préparer une planchette avec quelques clous plantés pointes en haut pour servir de support de séchage si vous voulez faire les deux faces au cours de la même séance. Pensez toutefois à toujours finir par la face supérieure (celle qui recevra la couleur) de manière à poser la palette sur les clous par la face inférieure systématiquement. Vous risquez en effet de faire de légères marques avec les clous. Traiter une face un jour et l’autre le lendemain est aussi une solution. Posez alors la palette sur un chiffon.

Poncez à nouveau. La palette redeviendra presque aussi claire qu’au début.

Passez une deuxième couche d’huile raffinée. Faites-la bien pénétrer. Laissez sécher. Préparez maintenant un peu de mélange d’huile raffinée avec quelques gouttes de siccatif. Le siccatif de cobalt est parfait pour celà. Vous utiliserez votre mélange seulement le lendemain. 0,5 à 1% de siccatif est suffisant mais vous ne faites que préparer une palette en bois, ne vous tracassez pas, il n’est pas utile d’être précis au gramme près. Prenons une approximation : pour réaliser les deux ou trois couches d’une palette de 25cm x  35cm vous préparerez une bonne cuillère à soupe d’huile raffinée et mettrez dedans une à trois gouttes de siccatif.

Votre palette en séchant claircira mais son aspect deviendra plus foncé et plus satiné de couche en couche.

Après une semaine elle aura ce bel aspect. Sa surface deviendra plus lisse et brillante rendant son nettoyage plus aisé.

Votre palette est prête…

Pour les gauchers :

Pour utiliser une palette ordinaire sur l’avant bras droit, ne retournez pas votre palette en mettant la face de dessus, dessous. Faites-la pivoter de 180°. Ainsi dans la première hypothèse votre pouce sera blessé par le biseau mal utilisé (2) alors que dans la seconde, le seul problème sera d’avoir la plus grande surface entre vous et votre avant-bras (3) et non l’inverse qui est un peu plus confortable.